logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/12/2010

JC PIERRIC GROOVE MASTER

JC Pierric, Groove Master



Loin des icônes pop narguant le populo dans des magazines toc, donnons un coup de projecteur sur un trésor caché de l'hexagone période 70's délurées, JC Pierric.



Ca devrait vous dire quelque chose, ça... Non? Directeur artistique, producteur, compositeur, JC Pierric multipliait les fonctions. Il fut un des pionniers de l'illustration musicale pour la publicité, produisant jingles, thèmes arrangés, ambiances sonores dés la deuxième moitié des sixties. Ensuite, c'est plus largement le petit écran qui l'occupe, l'homme se retrouvant aux commandes d'une palanquée d'albums delibrary music, ces disques à usage professionel servant à l'illustration sonore des reportages, émissions, etc (cf. ce morceau ci-dessus, Big Green Espace, composé avec Claude Gésina - batteur entre autres pour Juliette Greco - et utilisé dans les 80's en générique de 7 sur 7, le rendez-vous politico-dominicale d'Anne Sinclair).

C'est dans ce cadre de library music que nait en 1973 le projet Harlem Pop Trotters, suite d'exercices de funk pop musclé sortie sur le label Musique Pour l'Image. Un projet dans un esprit très italien, l'apparente simplicité pop des titres cachant mal des embardées jazz funk furieuses. Une sacrée ambiance de poliziesco, pour résumer. Rebelote un an plus tard avec Harlem Pop Trotters pour un deuxième album encore plus rough que le précédent, capitalisant sur un son rond et minimale et s'amusant à l'occasion d'un brin d'électronique. Un album dépassant de loin le strict cadre de l'illustration musicale pour s'imposer comme une référence du groove à la française. On s'amuse aussi de la blague de collégien consistant à prendre une
photo de bikers signée Irving Penn, à coller des moustaches aux filles et à utiliser le tout en cover d'album:)



Stakhanoviste de la console son, JC Pierric réalise au cours des 70's/80's une cinquantaine d'albums de reprises des succès du moment. Beaucoup de ces albums sont sortis sur les célèbres Disques Les Trêteaux, compilations aux pochettes toujours aguicheuses vendues sur les marchés et dans les enseignes de la grande distribution naissante, pas encore pourvues d'enclaves "culturelles" comme aujourd'hui (je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans etc). Aux côtés de JC Pierric et aux commandes des musiciens (qu'ils recrutaient au sein des meilleurs formations), Daniel Janin, chef d'orchestre-âme damné qui accompagna dans les 60's moults artistes tels que Bécaud, Brel, les Beatles, Dalida lors de leurs passages à l'Olympia.

Autant dire que leurs disques, toutes ambitions artistiques bues, sonnaient méchamment, les deux larrons et leurs acolytes de galette s'amusant ostensiblement à singer les variétés dans la joie et la bonne humeur, prétexte aussi à toujours glisser en fin de face un morceau de leur cru. Des morceaux que l'on prenait à l'époque pour de quelconques tubes de lointaines contrées, toujours zappés lors des fêtes parce qu'inconnus au bataillon (ah ça, pour ce qui était de se passer en boucle l'Aventura...). Le temps révélera la supercherie, faisant de ces galettes à la date de péremption largement dépassée des objets recherchés des collectionneurs, ces fameux morceaux cachant souvent de
vrais petites bombes.



Les Beatnuts sauront se souvenir de ce Black Night pour leur titre Muchacha... En 1975, toujours sous la bannière des Tréteaux, JC Pierric et Joël Daydé (auréolé du succès de sa reprise du Mamy Blue des Pop Tops) coordonnent un projet jazz funk intitulé Goldchild. Entourée de musiciens chevronnés et de jeunes pousses vigoureuses (on retrouve notamment dans Goldchild un Richard Galliano encore vert), la paire livre un album fusion intemporel. Une assertion loin d'être gratuite, Kid Loco ayant ressorti l'album sur son label Royal Belleville en 2002. Pour constater que le souffle de la modernité avait empêché la poussière du temps de s'installer dans le sillon :)



Vous trouverez ici une centralisation d'articles et de liens pour downloader une bonne partie de la discographie de JC Pierric (en qualité plus ou moins variable). Une centralisation effectuée selon toutes vraisemblances par l'ami JC en personne. Well done, Dude !!!

12:48 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique